Journal de Bord

Chapitre 1 : l’ébourgeonnage – début avril

By avril 5, 2020mai 2nd, 2020No Comments

« Je vous propose de suivre au fil des semaines la progression de la vigne sur le Domaine du Boiron. Des toutes premières feuilles d’avril jusqu’aux vendanges automnales, 6 mois autour de la vie d’une plante étonnamment intelligente qui mérite une attention particulière.

Rien n’est écrit à l’avance. C’est l’intuition qui guidera le vigneron. »

Philippe CABREL

Chapitre I

L'ébourgeonnage

Début avril 2020

"La patience est la première vertu chez le vigneron"

La vigne sort de sa période de repos. La sève, confinée cet hiver, remonte le long du pied, donnant de la force à la plante.
Des bourgeons vont éclore (souvent en trop grand nombre) le long des baguettes fructifères.

L’ébourgeonnage va donc constituer à en enlever certains, notamment ceux orientés vers le sol. J’en laisse 3 ou 4 maximum par baguette. Ainsi commence le contrôle du rendement qui évitera de charger le pied.

Balade paisible dans l'intimité confinée du Domaine du Boiron

Durant ce premier tour d’ébourgeonnage, il faut veiller à ne pas être trop sévère afin de palier au risque encore possible du gel (jusqu’aux Saints de Glace).

De ce fait, l’ébourgeonnage définitif ne sera réalisé qu’à l’occasion du second passage 3 semaines après !
Je précise que ce travail se fait uniquement à la main.

Équilibre, contrôle du rendement et anticipation face aux risques climatiques printanier, tels sont les premiers choix du vigneron pendant l'ébourgeonnage.

© Domaine du Boiron 2019 - Francis Cabrel propriétaire récoltant - 47220 Astaffort